Atelier cuisine sauvage... asperges sauvages et Cie

mardi 29 mars 2011
par  CPIE Béarn

C’est Sudouest qui l’écrit...

Le réseau CPIE Béarn (1) basé à Lacommande apporte sa pierre dans le secteur de l’éducation à l’environnement en proposant des ateliers qui ont pour ambition de sensibiliser le public aux ressources que la nature peut lui apporter. C’était le cas encore avec la journée cueillette cuisine- dégustation qui s’est déroulée samedi dans le cadre majestueux du château d’Orion.

Les 13 stagiaires accompagnés de Marie, animatrice du CPIE, ont d’abord battu la campagne à la recherche de plantes diverses et d’asperges sauvages. « En ce moment, précise Marie, on peut faire provision de pissenlits, de fleurs de violette, d’oxalis, de pousses d’estragon, de crosnes de fougères ou encore de plantain… » Elle fait goûter à son auditoire les différentes trouvailles. « Et là, la petite saveur de citron vert… vous la percevez ? Et ça, ça ne vous rappelle pas le goût du cèpe ? »

Le second épisode s’est déroulé dans les cuisines du château où chacun a vidé sa besace avant de se mettre en besogne. Après des amuse-gueules à l’oseille sauvage, le menu du soir a proposé : rouleaux de printemps aux fleurs de violette, fricassée de boutons de pissenlits et de pousses de fougères, puis flan d’asperges sauvages.

Quelques participants avaient déjà expérimenté ce type de nourriture. « En ce moment, je prépare trois fois par semaine des pissenlits, que ce soit en salade ou cuits comme des épinards », confie l’une des stagiaires. Jean-Claude, lui, est un peu dépité lorsqu’on lui fait remarquer que les pousses de tamier qu’il a ramassées sont en fait des clématites impropres à la consommation. « Je pense que demain midi je vais me rattraper avec un petit magret frites ! »